13.11.11

Défi 13 # 10

14 commentaires:
Un post par mois... pas très fière! Heureusement que le défi 13 est là pour me pousser à faire quelque chose de mes 2 mains une fois par mois!

Thème du mois très british, pas une grosse inspiration alors je me suis lancée dans la réalisation d'un snood!

Laine Mèche Magnum marron achetée chez princesse des neiges l'hiver dernier.
Modèle maison

Résultat : une laine d'une douceur et chaude, on attendrait presque les grands froids avec impatience!



Un petit tour in England par ici!



15.10.11

défi 13 (du 15) # 9

3 commentaires:
Un défi 13 en retard de 2 jours, pourtant le boléro est fini depuis longtemps, c'est le temps qui manque pour faire les photos et préparer le post!

Donc pour ce défi sur le thème du bleu, un boléro modèle La Droguerie réalisé en soyeuse reflet sur l'eau. Le résultat est doux, tout doux!




Les autres défis, c'est par là!

4.10.11

Lectures de l'été

3 commentaires:
Un petit résumé des livres lus cet été :


Laurent GAUDE - Le soleil des Scorta :

"La lignée des Scorta est née d'un viol et du péché. Maudite et méprisée, cette famille est guettée par la folie et la pauvreté. A Montepuccio, dans le sud de l'Italie, seul l'éclat de l'argent peut éclipser l'indignité d'une telle naissance. C'est en accédant à l'aisance matérielle que les Scorta pensent éloigner d'eux l'opprobre. Mais si le jugement des hommes finit par ne plus les atteindre, le destin, lui, peut les rattraper. Le temps, cette course interminable du soleil brûlant les terres de Montepuccio, balayera ces existences de labeur et de folie"

Un roman divinement écrit, prenant, qui nous transporte sous la chaleur de cette région italienne. Une famille au destin trouble qui nous tient en haleine pendant tout le livre. 


 Kathryn STOCKETT - La couleur des sentiments :

"Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s'occuper des enfants mais pas d'utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même."

Un livre boulversant, des personnes tellement attachants : on le lit d'une traîte sans pouvoir se détacher de cette histoire. A lire absolument!!



 Herman KOCH - Le dîner :

"Deux frères se donnent rendez-vous avec leurs épouses dans un restaurant branché d'Amsterdam.
Hors d'oeuvre : le maître d'hôtel s'affaire.
Plat principal : on parle de tout, des films à l'affiche, des vacances en Dordogne.
Dessert : on évite soigneusement le véritable enjeu du dîner, les enfants.
Car leurs fils respectifs ont commis un acte d'une violence inouï.
Un café, un digestif, l'addition.
Reste la question : jusqu'où irions-nous pour préserver nos enfants?"

Livre un peu long à démarrer, je n'ai pas vraiment accroché à l'écriture. Mais si la forme ne m'a pas conquise, le fond interpelle le lecteur et le pose à se questionner sur son propre comportement. Intéressant malgré tout!


David Nicholls - Un jour :

"Lui, Dexter, issu d'un milieu aisé, séduisant, sût de lui, insouciant.
Elle, Emma, d'origine modeste, charmante qui s'ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions.
Nous sommes le 15 juillet 1988, Margaret Tatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre.
D'année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s'aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.
Nous sommes le 15 juillet 2004, Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises..."

Un livre magnifique, un mélange de 'Love story' et de 'Quand Harry rencontre Sally', du romantisme, de l'amour, de l'humour, du rire et des larmes. J'ai adoré, un peu furstrant parfois car l'auteur a pris le parti de ne raconter que le 15 juillet de ces 2 personnages de 1988 à 2004, sans dire ce qui a pu se passer durant l'année écoulée mais on le devine à mots couverts, en même ceci contribue au charme du livre. Très bien construit et bien écrit, un bon moment!


Lars KEPLER - L'hypnotiseur :

"Erik Maria Bark, un psychiatre spécialisé dans le traitement des chocs et traumas aïgus, a longtemps été l'un des rares véritables experts de l'hypnose médicale. Jusqu'au jour où une séance d'hypnose profonde a mal, très mal tournée. Sa vie a frôlé l'abîme et, depuis, il a promis de ne plus jamais hypnotiser. Dix années durant, il a tenu cette promesse. Jusqu'à cette nuit où l'inspecteur Joona Linna le réveille. Il a besoin de son aide. Josef, un adolescent, vient d'assister au massacre de sa famille. Sa mère et sa petite soeur ont été poignardées, mutilées et dépecées sous ses yeux. Le corps lardé de centaines de coups de couteau, Josef vient d'être hospitalisé, inconscient et en état de choc."

Un vrai policier avec suspens et rebondissements, une fin qui nous laisse pantelant et surpris : tout ce que j'aime! 



Aujoud'hui j'attaque le dernier de Delphine de VIGAN "Rien ne s'oppose à la nuit", je viens vous en parler rapidement!

2.10.11

L'été indien

3 commentaires:
J'ai tellement de retard dans mes posts! Heureusement on se croirait encore en plein été et il n'est pas trop tard pour vous montrer les petites productions couture de cet été.

Une déclinaison du patron Sofia en haut, le résultat est vraiment sympa et Marie a décrété que, incontestablement, c'est vraiment ce que j'ai fait de mieux depuis que je fais de la couture! un vrai succès!!




patron robe sofia de Madame Maman
tissu du stock suite à notre vente privée lyonnaise


Et en bonus, quelques photos du haut du défi 13 de juillet portée par petite Emma :




*** Bonne semaine à tous ***